Journal d'un homme des bois, 29 septembre 2016

jhb-20160929-une.jpg

Où il est question d'épinards et grenouilles (mais pas seulement) dans le jardin de notre Homme des bois…

Lire l'article »

J comme Le Jeu des perles de verre

vol4-j-une.jpg

Après L'Étoile de ceux qui ne sont pas nés de Franz Werfel et Héliopolis d'Ernst Jünger, on conclut avec Le Jeu des perles de verre de Herman Hesse notre tour des romans en langue allemande ayant flirté de près avec la science-fiction au tournant de la Seconde Guerre mondiale. Foin de conflit ici, mais la biographie du grand-maître d'un jeu d'ambition universelle dans un futur utopique…

Lire l'article »

I comme The Investigation

vol4-i-une.jpg

Suite de l'exploration de l'œuvre de Stanislas Lem. Réduire au seul genre de la science-fiction serait… réducteur. Avec The Investigation, roman inédit en français, l'auteur de Solaris s'essaie au roman policier, avec une abracadabrante histoire de vols de cadavres…

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 26 septembre 2016

jhb-20160926-une.jpg

Où notre Homme des bois patate (du verbe patater)…

Lire l'article »

H comme Héliopolis

vol4-h-une.jpg

Avec Héliopolis d'Ernst Jünger, nous poursuivons notre exploration de la science-fiction de langue allemande allemande, avec une autre des trois grandes œuvres du genre parues au tournant de la Seconde Guerre mondiale. Dans un futur indéterminé, l'histoire d'une cité radieuse qui (surprise) ne l'est pas tant que cela…

Lire l'article »

G comme Gast im Weltraum

vol4-g-une.jpg

Stanislas Lem est loin de se résumer au seul roman Solaris : après Feu Vénus, l'on continue de s'intéresser à son œuvre. Dans le présent billet, on se penche rapidement sur son premier roman, Człowiek z Marsa, et plus longuement sur son épopée intersidérale, Obłok Magellana, adaptée au cinéma sous le titre Ikarie XB1. Deux textes d'intérêt variable, et malheureusement toujours inédits en français…

Lire l'article »

F comme The Fantastic Four

vol4-f-une.jpg

Où l'on s'intéresse à un film super-héroïque auréolé d'une réputation super-mauvaise : The Fantastic Four, première adaptation, produite en 1994 par Roger Corman, des aventures de Reed Richards et sa bande sur grand écran, mais jamais sortie nulle part et visible depuis seulement en bootleg de mauvaise qualité sur le web.

Lire l'article »

E comme L'Étoile de ceux qui ne sont pas nés

vol4-e-une.jpg

L'on poursuit notre exploration de la science-fiction de langue allemande allemande, avec l'une des trois grandes œuvres du genre parues au tournant de la Seconde Guerre mondiale : L'Étoile de ceux qui ne sont pas nés de Franz Werfel, un étonnant voyage dans un futur distant de cent mille ans…

Lire l'article »

D comme Le Dossier 51

vol4-d-une.jpg

Une fois n'est pas coutume, on s'intéresse à un roman d'espionnage : Le Dossier 51 de Gilles Perrault. Une forme expérimentale pour un résultat formant l'antithèse de James Bond, Jason Bourne, Jack Bauer et consorts…

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 7 septembre 2016

valery-jhb-une.jpg

Francis Valéry, notre homme des bois préféré, fait lui aussi sa rentrée et nous tient informé de ses projets en cours, et en particulier de son studio d'enregistrement : l'Acousmonium…

Lire l'article »

C comme Chiastic Slide

vol4-c-une.jpg

Où l'on poursuit notre exploration de la discographie d'Autechre, duo électro anglais parmi les plus intéressants de ces vingt dernières années, avec leur quatrième album : le mésestimé Chiastic Slide. Un disque en apparence en roue libre, où le pouvoir semble laissé aux machines…

Lire l'article »

B comme The Book of Scotlands

vol4-b-une.jpg

Où l'on s'intéresse à Momus, obscur avatar de David Bowie. Musicien, le bonhomme est aussi écrivain et son premier livre publié, le présent Book of Scotlands, présente une collection d’Écosses alternatives.

Lire l'article »

A comme Apparat Organ Quartet

vol4-a-une.jpg

Où l'on tend une oreille attentive sur Apparat Organ Quartet, quintette islandais dont les deux disques ressemblent à la collision inattendue de Kraftwerk et Black Sabbath. En somme, le rock des robots, tous synthés dehors !

Lire l'article »

4 comme Les Quatre Vents du Désir

vol4-4-une.jpg

L'Abécédaire rempile pour un nouveau tour d'alphabet, placé sous le signe des du 4. Foin de Conan Doyle, et place à Ursula K. Le Guin, avec son superbe recueil, Les Quatre Vents du désir, où l'auteure de La Main gauche de la nuit montre en vingt nouvelles toute l'étendue de son talent, dans les mauvais genres comme en dehors.

Lire l'article »

Dead Horse Point

Dead Horse Point

Pour patienter d'ici la sortie d'Afterparty, le nouveau roman de Daryl Gregory, (re)découvrez « Dead Horse Point ». Dans cette nouvelle touchante, parue originellement dans le Bifrost n° 74, on y suit les retrouvailles de Venya avec Julia, son ancienne amante, physicienne de génie souffrant d'une affection particulière qui l'empêche de déconnecter… Jusqu'où va le petit train de la pensée quand il n'y a rien pour l'arrêter ?

Lire l'article »

La joyeuse complexité de la vie : rencontre avec John Vance

itw-vance-une.jpg

Ce 28 août 2016, Jack Vance aurait fêté ses cent ans. À cette occasion, nous vous proposons de découvrir une interview de John Vance, son fils. Originellement parue dans le numéro 61 du fanzine allemand Phantastisch, cette entrevue est l'occasion de découvrir l'auteur du cycle de Tschaï sous un jour plus intime, et d'en apprendre davantage sur les projets de John Vance au sujet de l'œuvre de son père.

Lire l'article »

Magie des renards

johnson-foxmagic-une.jpg

Fin août, la collection « Une Heure-Lumière » va s'enrichir de deux nouveaux titres, dont Un pont sur la brume de Kij Johnson, nouvelliste prolifique hélas trop peu traduite en français. En attendant la sortie de son roman court, découvrez sa nouvelle « Magie des renards », trouble et délicate histoire d'amour et de métamorphose dans un Japon fantastique, récompensée par un prix Theodore Sturgeon en 1994…

Lire l'article »

Les Conquérants de l'impossible

conquerants-une.jpg

Refaisons le saut dans le temps… L'on s'intéresse dans cette rubrique-sœur de l'Abécédaire, après la tétralogie Ambient de Brian Eno et la BD Balade au bout du monde, aux « Conquérants de l'impossible », excellente série de romans jeunesse due à Philippe Ébly, parue dans les années 70-80. Un marchepied idéal pour la SF, hélas tombé dans un semi-oubli…

Lire l'article »

Laurent Kloetzer, guide de lecture évanescent

kloetzer-gdl-une.jpg

En attendant la sortie du Bifrost 83, consacré à Laurent Kloetzer (avec une novella inédite, une longue interview-carrière et un guide de lecture), on se souvient que votre revue préférée suit depuis longtemps l'auteur de Mémoires vagabondes, comme en témoigne ce guide de lecture parallèle…

 

Lire l'article »

Tea, coffee, me ?

kloetzer-tcm-une.jpg

Un mois de juillet placé sous le haut patronage de Laurent Kloetzer… Pour patienter d'ici la parution du Bifrost 83, dédié à l'auteur de Mémoire vagabonde et Anamnèse de Lady Star, et la réédition numérique de La Voie du cygne, nous vous invitons à (re)découvrir « Tea, Coffee, Me ? », nouvelle parue dans le numéro 48 de Bifrost et intégrée par la suite au roman CLEER. La première enquête de deux détectives de l'étrange dans un monde corporate…

Lire l'article »

Imprononçables 3

vol3-imprononcables3-une.jpg

Comme à l'accoutumée, on termine ce tour d'alphabet avec une brève sélection de disques aux titres imprononçables (rappelez-vous ici et ici). Avec les trois collaborations entre Autechre et The Hafler Trio, on se frotte les oreilles au papier émeri à grain ultrafin et l'on dit adieu à toute idée de mélodie et de joie de vivre…

Lire l'article »

Z comme ZAC

vol3-z-une.jpg

L'Abécédaire se prépare à conclure son tour d'alphabet placé sous le signe du chiffre 3, et s'intéresse une nouvelle fois à Pierre Christin, scénariste et romancier, avec son troisième livre : ZAC - Zone d'Aménagement concerté.

Lire l'article »

Y comme Yragaël

vol3-y-une.jpg

Où l'on s'intéresse à Yragaël, collaboration entre Michel Demuth et Philippe Druillet : l'auteur des Galaxiales et le père de Lone Sloane mettent en commun leurs talents visionnaires pour une œuvre qui explose les limites de la BD… au risque de perdre au passage les thuriféraires de la ligne claire amateurs et les amateurs d'histoires linéaires…

Lire l'article »

X comme Xtro

vol3-x-une.jpg

Où l'on s'intéresse, vaille que vaille, à la trilogie Xtro de Harry Bromley Davenport, trois films n'ayant rien d'autre en commun que de présenter de vilains extraterrestres s'attaquant à des humains… Du nanar, certes, mais du bon nanar ? C'est à voir…

Lire l'article »

W comme Wrong

vol3-w-une.jpg

Après Nonfilm, Steak et Rubber, l'Abécédaire continue son exploration de la filmographie gentiment déjantée de Quentin Dupieux, avec Wrong et Wrong Cops . Deux histoires avec des flics d'une incompétence frisant l'extraordinaire, des chiens perdus et où la réalité se détraque subtilement…

Lire l'article »

Lucifer

slh-lucifer-une.jpg

Dans le numéro 82 de Bifrost, on vous entretenait de ce qui est probablement le grand œuvre de Neil Gaiman : Sandman. Ce comic-book, littéraire et ambitieux, a engendré bon nombre de spinoffs, dont Lucifer. Personnage secondaire dans la création de Gaiman, le maître des Enfers va voler de ses propres ailes sur 75 numéros entre 2000 et 2006, sous l'impulsion de Mike Carey. Voilà qui mérite bien qu'on s'y attarde un peu, au risque d'y perdre son âme…

Lire l'article »

V comme Les Villes de l'espace

vol3-v-une.jpg

Après le rétro-futur musical de Carpenter Brut et Perturbator, replongeons dans les livres et faisons un peu d'archéo-prospective, en redécouvrant l'avenir que nous proposait le physicien américain Gerard K. O'Neill. Un avenir dans l'espace, avec la construction de cylindres orbitaux destinés à accueillir des humains sur le long terme : les Villes de l'espace.

Lire l'article »

U comme The Uncanny Valley

vol3-u-une.jpg

Dans la lignée de Carpenter Brut et de son tonitruant Trilogy, on s'aventure dans The Uncanny Valley, le dernier album en date de Perturbator, autre fer de lance de la mouvance « dark eighties ». Un disque sous influence cyberpunk, évoquant les ambiances de Blade Runner ou Akira

Lire l'article »

T comme Trilogy

vol3-t-une3.jpg

Où l'Abécédaire, au lieu de consacrer un billet au groupe Tryo, préfère réécouter un trio d'albums sous influence électronique plutôt que reggae. Après le spleen de Third et l'intranquille musique des sphères de Third Law, on termine avec Trilogy de Carpenter Brut, un ensemble de trois EP dessinant un univers où se collisionnent les années 80, Lovecraft et le post-apo au son de synthétiseurs furieux…

Lire l'article »

T comme Third Law

vol3-t-une2.jpg

Où l'Abécédaire, au lieu de consacrer un billet au groupe Tryo, préfère réécouter un trio d'albums sous influence électronique plutôt que reggae. Après le superbe Third de Portishead, on continue avec Third Law, troisième disque en date du musicien anglais Roly Porter, qui formerait une bande originale alternative des plus valables à Interstellar

Lire l'article »