À 8h, il fait 8°c dans le chalet. Chic planète. Toutefois, la serrure s’avère avoir gelée au cours de la nuit. En clair : je suis coincé à l’intérieur en compagnie d’une envie de pipi de la mort qui tue — après dix minutes de soufflage d’air chaud sur la serrure, en trépignant d’un pied sur l’autre, cette mésaventure trouve son épilogue pissoteux au pied des lauriers (pas le temps d’aller plus loin). Je vais désormais éviter de boucler pour la nuit. Vu l’amoncellement intérieur que je mets en place le soir (couverture plaquée contre les vitres, vieille couette suspendue en rideau et bloquée par le marchepied et une lame de parquet) une tentative d’intrusion nocturne ne manquerait de susciter tout un bordel — et j’ai le sommeil plutôt léger. Dans la foulée, pose de plaques genre polystyrène de récupération entre les autres parties vitrées et les volets associés — ainsi qu’à l’intérieur, contre la grande fenêtre côté est, avant de recouvrir d’une chute de tissu d’ameublement épais. (Oui, je garde tout, ça peut servir, la preuve !). Reste à espérer que la perte de lumière naturelle – parfois difficile à gérer au niveau du moral — vaudra cette (petite) amélioration de l’isolation. Diner consolation avec des crêpes à la confiture de prunes maison, en prévision de la Chandeleur.