genefort-resume-dune-1+2.jpg

1. Dune

Onzième millénaire. Le Duc Leto, de la Maison des Atréides, a reçu de l’empereur Padishah Shaddam IV le fief de Dune, appelée aussi Arrakis, où est produite l’épice, dispensatrice de longévité et de prescience ; elle est aussi utilisée par la Guilde des Navigateurs. Dame Jessica, membre de l’ordre occulte du Bene Gesserit, a désobéi en donnant à Leto un fils, Paul. Lequel est pressenti par le Bene Gesserit comme étant le Kwisatz Haderach, sorte de surhomme issu de sélections génétiques, destiné à diriger l’humanité (1). La Maison s’installe sur la planète-désert, habitée par un peuple nomade réfractaire à l’Impérium, les Fremen. Mais le piège organisé par une Maison du Landsraad concurrente, les Harkonnens, avec l’appui secret de l’Empereur, se referme et Leto est assassiné par son médecin, Wellington Yueh, à la solde de Vladimir Harkonnen, tandis que des Sardaukars (gardes impériaux) attaquent les Atréides. Paul et sa mère sont contraints de se réfugier dans les sietchs fremens. C’est là que Paul a la “révélation de l’épice”, et acquiert la prescience. Il parvient à se faire accepter comme l’un des leurs, puis comme le Messie attendu depuis des générations ; la croisade (Jihad) qu’il entreprend triomphe du Baron Harkonnen et de l’Empereur lui-même, dont il épousera la fille Irulan. Dans cette trame complexe se détachent des personnages forts : Thufir Hawat, mentat de Leto, Gurney Halleck, le guerrier-troubadour, Duncan Idaho, le maître d’armes qui mourra pour son maître, Chani, la concubine Fremen de Paul…

genefort-resume-dune-03.jpg

2. Le Messie de Dune

Dès le premier volume, Paul Atréides-Muad’Dib se détachait du culte de sa personne. Après douze ans de guerre sainte, il règne en empereur sur l’univers. Sa prescience l’avertit que ses ennemis se sont ligués contre lui. La Guilde des Navigateurs lui offre le ghola de Duncan Idaho programmé pour le détruire, puis le rend aveugle à la suite d’un attentat. Mais en déjouant le complot du Bene Tleilax et du Bene Gesserit, Paul risque de compromettre le sort de l’univers qui plie sous le joug du Jihad. Et ses efforts désespérés pour échapper à la vision de son destin aboutiront à sa disparition dans le désert. Avec un mince espoir pour le futur : celle de deux enfants que lui laisse Chani, alors que la prescience ne lui en laissait voir qu’un seul.

genefort-resume-dune-04.jpg

3. Les Enfants de Dune

Neuf ans ont passé quand Jessica arrive sur Arrakis, envoyée par les Sœurs du Bene Gesserit pour enquêter sur Alia, sœur de Paul et régente du trône. Elle est accueillie par les deux enfants de Paul, Leto II et Ghanima, des « pré-nés » comme Alia mais qui n’ont pas encore eu la révélation de l’épice. Les craintes se trouvent justifiées : Alia est une Abomination, possédée par la mémoire génétique du Baron Harkonnen. Paul, sous l’identité du Prêcheur, réapparaît à Harrakeen pour prêcher contre la Prêtrise. Leto II se fait passer pour mort à la suite d’un attentat de la Maison de Corrino ; dans la mythique cité de Jucurutu, il parvient, là où Alia a échoué, à dominer ses vies-mémoires sans néanmoins leur échapper. Duncan Idaho se sacrifie pour contrecarrer les plans d’Alia, qui sera finalement éliminée, au prix de la mort du Prêcheur. Leto II monte sur le trône de l’Empire, qu’il engage sur le Sentier d’Or. Il est devenu invulnérable et immortel, après être entré en symbiose avec les truites des sables.

genefort-resume-dune-05.jpg

4. L'Empereur-Dieu de Dune

En trente-cinq siècles de paix imposée par le Sentier d’Or, les déserts ont disparu sur Dune, redevenue Arrakis. Leto II, l’Empereur-Dieu devenu ver des sables à face humaine, seul maître de l’épice devenue rare, quasi invulnérable et immortel, déjoue les conspirations du Bene Gesserit dépossédé de son programme génétique, du Bene Tleilax, de la Guilde et des Ixiens. Ses Mémoires volés éclairent le but de sa tyrannie comme politique humaine : servir de leçon et obliger l’humanité à changer. Mais sa vision lui laisse entrevoir la fin de l’humanité. Le Bene Tleilax lui livre régulièrement un ghola de Duncan Idaho piégé, tandis que les Ixiens lui envoient Hwi Noree, une femme génétiquement programmée, chargée de le séduire. Mais c’est Siona, l’une des descendantes Atréides, qui cherche à détruire sa tyrannie, qui l’éliminera avant sa transformation finale, libérant les truites des sables constituant son épiderme.

genefort-resume-dune-06.jpg

5. Les Hérétiques de Dune

Le Sentier d’Or s’est résolu dans la Dispersion qui a suivi la Grande Famine. Ces désordres ont assuré la survie de l’humanité conformément aux plans du Tyran. Mais les Égarés de la Dispersion commencent à revenir. Le Bene Gesserit doit faire face aux complots du Bene Tleilax qui a synthétisé l’épice et espère imposer l’hégémonie de sa religion — et surtout aux Honorées Matriarches, anciennes Mères qui ne possèdent pas de Mémoire Seconde, mais qui ont établi leur suprématie absolue par l’esclavage sexuel. Il doit aussi résoudre ses dissensions internes, qui opposent Taraza, la Mère Supérieure, et la Révérende Mère Schwangyu. Le Bene Tleilax, tenté par une coalition avec les Matriarches, sera écarté au prix d’une alliance mais Schwangyu, puis Taraza seront victimes de la violence des « catins ». L’enjeu est un ghola Duncan Idaho, créé par les Tleilaxu et formé par Miles Teg, descendant Atréides au service du Bene Gesserit. Sur Rakis, ancienne Arrakis redevenue désert, Sheeana, une jeune fille, semble commander aux vers géants. L’enjeu véritable se révèle être en effet Rakis, convoitée par les Honorées Matriarches. Le ghola Duncan Idaho, une fois encore à la recherche de son identité, s’avère capable de retourner la puissance des Matriarches contre elles, tandis que le Bene Gesserit entrevoit la destruction de Rakis. Miles Teg nanti de pouvoirs surhumains et Sheeana parviennent à sauver un ver, qui sera transplanté sur la planète du Chapitre.

genefort-resume-dune-07.jpg

6. La Maison des Mères

Dune a été détruite dix ans auparavant par les Honorées Matriarches dont les hordes imposent aux mondes de l’Empire leur puissance absolue fondée sur la soumission sexuelle. Celles-ci sont issues de Truitesses et de Révérendes Mères de la Dispersion. La planète du Chapitre, cachée des Honorées Matriarches, commence sa transformation en désert sous l’action des truites des sables produites par le ver, sauvé par Miles Teg au prix de sa vie. Le Bene Tleilax a été anéanti, à l’exception d’un seul Maître, Scytale, détenu par le Bene Gesserit dans un non-vaisseau. À ses côtés Murbella, Matriarche passée du côté des “sorcières” après avoir été séduite par Duncan Idaho ; enfin l’enfant-ghola de Teg sorti d’une cuve axlotl du Bene Gesserit. Darwi Odrade, devenue Mère Supérieure après la mort de Taraza, propose de négocier. Dama, la Très Honorée Matriarche, accepte, s’attendant à une capitulation sans conditions. Teg, éveillé à ses vies antérieures par la Révérende Mère Sheeana et devenu capable de voir les non-vaisseaux, n’empêche pas le piège des Matriarches de se refermer sur le Bene Gesserit. Son offensive échoue, et la Mère Supérieure, faite prisonnière, y perdra la vie. Murbella a subi avec succès l’Agonie de l’épice. C’est elle qui sauve le Bene Gesserit en tuant la Très Honorée Matriarche et en prenant sa place. Les Sœurs formeront les Matriarches, leur instillant leur vision du monde. « Un mariage célébré sur un champ de bataille », commente Bellonda, la nouvelle Mère Supérieure (VI-638). Quant à Duncan Idaho, il disparaît dans l’espace à bord du non-vaisseau, en compagnie de Scytale et de l’enfant-ghola, libérant ainsi Murbella de sa sujétion. L’épilogue révèle une nouvelle présence de la Dispersion.

(1) La fille donnée par Jessica devait s’unir à Feyd Rautha, fils du Baron Harkonnen, et par le mélange des gènes Harkonnen et Atréides engendrer un kwisatz haderach. Dame Jessica étant en fait la fille du Baron, les gènes Harkonnen sont en Paul. Celui-ci termine donc le programme Bene Gesserit ; seulement, il est « né hors de son temps » (II-138), et les Sœurs se trouvent prises dans le filet qu’elles ont elles-mêmes tissé.

Source : annexe I de Architecture du livre-univers dans la science-fiction, à travers cinq œuvres : Noô de S. Wul, Dune de F. Herbert, La Compagnie des glaces de G.-J. Arnaud, Helliconia de B. Aldiss, Hypérion de D. Simmons, Laurent Genefort.