Dans le numéro 84 de Bifrost, on vous avait proposé une critique passablement tiède de Station Eleven, que notre ami Gromovar qualifiait de roman bon à offrir à votre grand-mère qui ne lit pas de science-fiction. Oui mais bon… Puisque tout le monde dans l’équipe de Bifrost ne partage cet avis sur le roman d’Emily St-John Mandel, tentons de le réhabiliter…