rocksf-genesis-une2.jpgIl fut un temps où Genesis n’était pas la machine à tubes de Phil Collins mais un groupe de rock progressif mené par l’extravagant Peter Gabriel, publiant d’ambitieux albums-concepts. Peu avant le départ de Gabriel et lors du passage en France de la tournée The Lamb Lies Down in Broadway, le guitariste Steve Hackett avait donné une interview à la revue Galaxie (2e série), que voici reproduite en complément du Bifrost spécial rock et SF.