Voici un article signé AK, qui ouvre L'Essence de l'art de Iain M. Banks, paru il y a peu au Bélial'. Plus qu'une introduction au recueil, c'est une porte d'entrée vers ce qui est sans aucun doute l'un des grands cycles de space opera d'aujourd'hui, à la fois archétype du genre et à la marge de celui-ci. Parce qu'il revient brièvement sur chaque volume du cycle pour le replacer dans son contexte, tout en dégageant les grandes thématiques qui sous-tendent l'oeuvre de Banks, il conviendra aussi bien au néophyte avide de découvrir l'oeuvre de Banks qu'à l'habitué soucieux de se remettre dans le bain. Enfin parce qu'il est clair, concis, et complet, il sera le compagnon idéal de celui qui veut briller dans les soirées huppées de la SF parisienne sans avoir jamais lu un seul livre de Banks.