Alexis Moroz

Fil des billets

Vorkosigan !

vorkosigan-une
vorkosigan-uneEn octobre, le plus débrouillard des nabots de ce coin-ci de la Galaxie a refait son apparition sur les tables des libraires, avec la sortie simultanée en Nouveaux Millénaires (J’ai Lu) du premier volume de l’intégrale de la saga Vorkosigan et de Cryoburn, dernier opus en date de l’ensemble. À cette occasion, le blog Bifrost vous propose de découvrir un avis sur l’imposante série de Lois McMaster Bujold, moins analyse critique détaillée qu’hommage de fan à l’univers de Barrayar.

Lire l'article »

Les proches horizons

Bien que le média jeu vidéo ait atteint depuis quelques années une certaine maturité, force est de constater que l'aspect narratif n'est toujours pas le point fort du dixième art (oui, dixième...). C'est d'autant plus fragrant dans le domaine de la SF pour nous autres habitués aux élucubrations de la littérature spéculative. Bien heureusement, il existe un certain nombre de jeux qui, par leur qualité narrative et la richesse de leur univers, échappent à ce triste de constat. De ces jeux, toutefois, il ne sera pas question dans cet article : Alexis Moroz y dresse au contraire le constat des pires déceptions que le média nous a fait subir, avec son lot d'univers à sauver, d'invasions extraterrestres, de menace cosmique, de techno-complot, de fourmis mutantes et... Nietzsche.

Lire l'article »

Les Jeux et les Hommes

Lorsque j'ai demandé à Alexis Moroz d'animer une rubrique Jeux Vidéo pour le blog Bifrost, je m'attendais évidemment à ce qu'il y parle de science-fiction. C'est pourquoi j'ai été fort décontenancé, comme sans doute nombre de nos lecteurs, par son premier article, dont le sujet, certes passionnant, n'avait que peu de rapport avec le genre qui nous fait vibrer. Aujourd'hui, heureusement, le revoilà au cœur du sujet avec cette fine étude des influences socioculturelles de l'âge d'or de la science-fiction anglo-saxonne sur les jeux vidéo et la littérature cyberpunk. Où l'on découvre comment Asimov et Bradbury ont pu influencer des jeux comme Duke Nukem, Fallout, ou même Peggle.

Lire l'article »

Maître de tout

Nous avons voulu, sur le blog Bifrost, aborder la science-fiction sous toutes ses formes, et le jeu vidéo en est une qui a pris une importance particulière ces dernières années. Machines plus puissantes, graphismes toujours plus photo-réalistes, industrie florissante mais aussi univers plus fouillé, ambiance plus immersive et scénario plus intelligent : le média jeu vidéo a indéniablement atteint une forme de maturité. C'est pourquoi j'ai demandé à Alexis Moroz, game builder chez un grand développeur français mais aussi lecteur averti de science-fiction de tenir cette rubrique Playground et d'y jeter des ponts entre science-fiction et jeu vidéo, d'y évoquer les univers SF du jeu vidéo, les évocations du jeu vidéo dans la SF, mais aussi les innovations dans le domaine vidéo-ludique qui, parfois, ressemblent carrément à de la science-fiction.

Lire l'article »