Construit un cinquième bac à plantation avec de vieilles planches et une partie des piquets en demi-rondins récupérés sur les bordures installées en mars. Commencé à la remplir avec du compost tamisé – je compte y semer des légumes-racines et le substrat doit être fin et profond. Mis en pleine terre une vingtaine de jeunes plants de tournesol – du rab des propres plantations de ma chérie ; ils ont grimpé à toute allure et ne se tiennent pas en forme, leur reprise est loin d’être garantie… on verra. Le pied de tomates cerises planté dans la serre commence à fleurir – il a pris une belle avance sur ses frères plantés en extérieur, le même jour. Avec ses bourgeons terminaux entourés d’une touffe feuillue, le vieux figuier semble saupoudré de feux follets d’un vert très clair. Le Camélia n’a (pour l’instant) qu’une seule fleur, mais elle est énorme ! Il y a de la magie dans l’air. Je me demande ce qu’ont dans la tête et le cœur les gens insensibles à un tel spectacle ?