Lundi 18 février 2013

Il n’y a qu’en Suisse que l’on peut voir cela : un octogénaire (pour le moins) aux longs cheveux blancs et tout de rouge vêtu me dépasse à petite allure, sur un vélo du même âge et de la même couleur. Je me dirige vers la Maison d’Ailleurs pour y entamer un mandat d’une semaine, avec l’équipe de montage de la nouvelle exposition permanente. Ce matin, en prenant mon petit déjeuner, j’ai feuilleté le bulletin municipal d’Yverdon-les-Bains, dans lequel il y a un article sur nous – ainsi d’ailleurs qu’une annonce précisant que la municipalité liquidait, par cartons, les stocks 2011 du vin municipal (celui qui est servi lors des inaugurations). Ce qui semble indiquer que c’est le cru 2012 qui sera servi lors du vernissage. Chic planète. En même temps, c’est du vin suisse… En fin de bulletin, un encart appelle les Yverdonnais à bénéficier – gratuitement – d’une "plaquette" (c’est ainsi qu’on nomme en Suisse les boîtiers à prises multiples) équipée d’un système automatique coupant l’alimentation de tout ce qui est connecté à votre ordinateur, lorsque vous éteignez celui-ci. Ce qui économise le courant consommé par les systèmes de veille. Economie au quotidien. C’est plutôt bien.

Mardi 19 février 2013

Après avoir monté hier les salles BD et Musique, nous attaquons aujourd’hui les salles cinéma et littérature. Pas simple. Il manque du matériel et certaines installations « coincent » un peu. Ce matin, je me suis levé avec un furoncle naissant à l’aisselle droite – l’arrivée de furoncles est un autre symptôme d’hyperglycémie ; j’ai fort heureusement toujours dans ma boîte à médocs un petit tube de fucidine, la date d’utilisation est un rien dépassée… vivons dangereusement !