novembre 2018

J comme Le Jour où la Terre prit feu

vol10-j-une.jpg

On connaît tous le jour où la Terre s'arrêta — qui ne tombe pas le même jour que celui des Triffides — mais connaissez-vous celui où la Terre prit feu ? Film pré-apocalyptique de Val Guest sorti sur les écrans anglais à l'automne 1961, Le Jour où la Terre prit feu propose une possible fin du monde causée par l'atome et dont les effets de réchauffement climatique apparaissent d'une pertinence et d'une clairvoyance douloureuse…

Lire l'article »

I comme IOLET::Music from the world of Anathem

vol10-i-une.jpg

Après l'Horloge du Long Maintenant, on continue à s'intéresser au temps long. Si Anatèm propose une magistrale illustration de ce projet d'horloge décamillénaire, le roman de Neal Stephenson et ses moines mathématiciens ont également inspiré un certain David Stutz pour créer IOLET::Music from the World of Anathem : à savoir, ce que pourraient chanter les avôts du roman… Le tout sans oublier notre chauve favori.

Lire l'article »

H comme L'Horloge du long maintenant

vol10-h-une.jpg

Aborder le temps long, dans le but de la perpétuation du savoir en dépit des aléas de l’Histoire. Quoi de mieux pour cela qu’une horloge géante, adossée à une bibliothèque répertoriant l’ensemble des connaissances humaines. Voilà ce qu'expose Steward Brand dans son essai L'Horloge du Long Maintenant, projet auquel ont collaboré des gens comme Brian Eno et Neal Stephenson et destiné à défier — humblement — les siècles…

Lire l'article »

G comme Das Geheimnis des Transpluto

vol10-g-une.jpg

Que serait un tour d'Abécédaire sans un détour par l'Allemagne de l'Est ? On continue notre recherche de la perle rare (on en a trouvé une avec Magma am Himmel de Carlos Rasch) en s'intéressant à Das Geheimnis des Transpluto de Lothar Weise. Au programme des réjouissances : une autre dixième planète, des gentils aliens, des pourritures capitalistes, et une explosion atomique. Boum.

Lire l'article »

F comme La Fin du rêve

vol10-f-une.jpg

Après la bouffée d'optimisme d'Écotopia, vous reprendrez bien un peu de noirceur ? La Fin du rêve, roman posthume de l'auteur américain Philip Wylie, proposait en 1972 une fin de l'humanité au pessimisme ravageur, auxquels les temps actuels semblent hélas faire écho. Une œuvre testamentaire… et prophétique ?

Lire l'article »

E comme Écotopia

vol10-e-une.jpg

Écotopia, du « Éco- », du grec « oikos » pour signifier la maison ou le foyer, « -topia », du grec « topos » pour le lieu. Un lieu où il ferait bon vivre. S’il existait. C'est là que nous invite Ernest Callenbach, dont son essai déguisé en roman, Écotopia, tout récemment réédité aux Éditions Rue de l'Échiquier. Quelques mots au sujet de ce roman en attendant d'en lire la critique dans le prochain numéro de Bifrost

Lire l'article »

D comme Les Décimales du futur

vol10-d-une.jpg

Le monde est sur le point de s'achever. Qui peut le sauver ? Qui, si ce n'est Jerry Cornelius, le Champion éternel imaginé par Michael Moorcock… Film basé sur Le Programme final, premier volume du quartet cornélien, Les Décimales du futur de Robert Fuest est également la seule et unique adaptation de Moorcock sur grand écran.

Lire l'article »

Playlist pour ceux qui sont tombés

Playlist pour ceux qui sont tombés

Pour vous immerger dans l'univers de Complainte pour ceux qui sont tombés, Gavin Chait nous a concocté une playlist aux sonorités africaines, à découvrir sur Deezer ou Spotify.

Lire l'article »