septembre 2014

Le Cri du corps

boulier-criducorps-une.jpg

boulier-criducorps-une.jpg

Quand il n'est pas dans sa station spatiale russe abandonnée, notre ami Philippe Boulier se transforme parfois en archéologue. C'est ainsi que, au hasard de fouilles dans les strates vingtenaires de ses archives, il a retrouvé une étude de son cru, parue dans le fanzine La Geste, et consacrée au Cri du corps. Ce roman de Claude Ecken, paru en 1990 dans la collection Anticipation du Fleuve Noir, a récemment bénéficié d'une réédition numérique au Bélial'. L'occasion pour notre chroniqueur de l'espace de nous proposer une version revue et corrigée de son étude sur ce thriller horrifique et médical…

Lire l'article »

Journal d'un Homme des bois, 17 septembre 2014

jhb-20140919-une.jpg

jhb-20140919-une.jpg« Voilà tout juste sept semaines que l’homme des bois n’avait donné de ses nouvelles. Jour après jour, le mois d’août – réputé pour être celui où la plupart des plantes peuvent se bouturer – s’est déroulé à toute allure… » Pour sa rentrée, notre ami Francis Valéry nous évoque ses projets en cours, tant pour la collection CyberDreams que Bifrost ou la Maison d'Ailleurs…

Lire l'article »

Rencontre avec Daryl Gregory

itw-gregory-une.jpg

itw-gregory-une.jpgÀ l’occasion de la parution toute récente de L’Éducation de Stony Mayhall, son troisième roman mais le premier publié en français, Daryl Gregory a accepté de répondre aux questions de notre ami Laurent Queyssi. L’occasion pour notre auteur de nous évoquer les thématiques à l’œuvre dans son roman, son rapport aux zombies et ses dernières parutions…

Lire l'article »

Les Perséides

wilson-perseides-une.jpg

wilson-perseides-une.jpgSi la fenêtre d'observation des perséides est passée depuis quelques semaines, c'est cependant dans une dizaine de jours que paraît le recueil éponyme de Robert Charles Wilson. Pour patienter d'ici sa sortie en librairie le 11 septembre, (re)découvrez la nouvelle-titre « Les Perséides ». Où l’observation astronomique ne s’avère pas l’activité la plus tranquille qui soit, face au noir profond de l’espace.

Lire l'article »