août 2014

Journal d'un Homme des bois, 30 juillet 2014

jhb-20140730-une.jpg

jhb-20140730-une.jpg« En cette année 1965, il aurait fallu habiter sur une autre planète – et encore – pour passer à côté des premières chansons, tant elles étaient omniprésentes sur les ondes, de celui que l’on surnomma immédiatement “le Bob Dylan anglais”. Cinquante ans plus tard, j’avoue que je ne sais toujours pas à l’avantage de qui tourne la comparaison. J’ai beaucoup aimé Dylan et à de nombreuses occasions – mais j’ai toujours conservé un faible pour le petit Donovan. Et puis on peut bien le dire aujourd’hui, Donovan n’était pas anglais mais écossais… » Où Francis Valéry évoque la discographie de Donovan et la chasse aux indispensables faces B.

Lire l'article »

Deuxième personne du singulier

gregory-2eperssg-une.jpg

gregory-2eperssg-une.jpgPour patienter d'ici la venue de Stony Mayhall, messie parmi les morts-vivants s'il en est, prévue le 28 août, découvrez (ou redécouvrez, pour les lecteurs de la revue Angle mort) son créateur, l'auteur américain Daryl Gregory, avec « Deuxième personne du singulier ». Point de zombie dans cette nouvelle, mais une drogue, le Z, qui oblitère temporairement la conscience… jusqu'à en délivrer totalement celui qui abuse de cette substance. Telle cette jeune fille, qui fut Thérèse et qui ne l'est plus.

Lire l'article »