juin 2013

Esquisse d'autobiographie et autres faits

vance-esquisse-autobio-une.jpg
vance-esquisse-autobio-une.jpgVoici tout juste un mois, le 26 mai 2013, Jack Vance, grand parmi les grands, décédait à l’âge de 96 ans. Il y a dix ans, dans les colonnes du Bifrost hors-série qui lui était consacré, le créateur de Tschaï et de la Terre mourante nous offrait une « Esquisse d’autobiographie », où il évoquait sa jeunesse, ses premières lectures, ses premiers textes et son amitié avec Frank Herbert et Poul Anderson…

Lire l'article »

Elric : les mille et un visages du Champion éternel

slh-elric-une.jpg
slh-elric-une.jpgÀ travers la majorité de ses œuvres, Michael Moorcock a tissé la toile d’un Multivers complexe, où un héros aux mille visages défend la Loi face aux forces du Chaos. L’incarnation la plus connue de ce Champion éternel est Elric de Melniboné. Ce prince albinos et nécromancien a eu les honneurs de plusieurs adaptations en bandes dessinées. La dernière en date, titrée Le Trône de rubis, due à Julien Blondel, Didier Poli, Robin Recht et Jean Bastide, est sortie fin mai 2013. L’occasion de retrouver l’article de Philippe Paygnard paru dans le Bifrost hors-série Moorcock

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 29-31 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgNeuf radis dans mon assiette du jour. Le temps est toujours aussi lamentable – et le jardin toujours aussi tristounet alors que ça devrait exploser de couleurs et de senteurs.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 28 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgPremière fraise au jardin. Bien mûre mais pas assez sucrée. Pardi ! Vu le temps… Pour fêter l’événement, je décide d’acquérir une machine à café Senséo. Ne me demandez pas le rapport entre la première fraise de l’année et l’acquisition d’une machine à café. Je ne saurais répondre.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 27 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgDébut d’une seconde semaine entièrement consacrée à la Maison d’Ailleurs. Je dois rendre vendredi un second article, consacré cette fois à la bande dessinée, toujours en rapport avec le « post-apo » qui sera le sujet général de notre prochaine exposition temporaire, centrée autour de Stalker, le film de Tarkovski adapté du roman d’Arcadi et Boris Strougatski.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 26 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgVirée à Jardiland où j’achète deux érables japonais à tout petit prix (Il est clair qu’ils ont besoin de la place pour installer autre chose, j’en profite !). Dans la foulée, j’achète aussi un magnifique croton multicolore que j’offrirai à ma mère, à mon retour demain matin (c’est la Fête des Mères, on peut être un homme des bois et respecter les traditions familiales).

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 23-24 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgL’autoradio m’apprend la mort de Georges Moustaki – il avait eu 79 ans le 3 mai dernier. C’était quelqu’un de magnifique, à tout point de vue. D’une beauté incroyable, dedans comme dehors. Tout jeune guitariste, je me suis fait la main sur des chansons comme « Le Métèque » ou « Pauvre Joseph », qu’on entendait alors à la radio.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 22 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgProfité d’une pause pour touiller une bassine de ciment blanc, et boucher quelques trous en haut du mur de ma cuisine. C’est fou comme passer un quart d’heure en haut d’une échelle, la truelle à la main, peut être reposant par rapport à un boulot « intello » !

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 21 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpg

Soit, d’une part, la science-fiction des années 30, publiée dans des <i>pulps</i> aux couvertures d’un délicieux mauvais goût, telle celle du premier numéro d’<i>Astounding Stories</i> (daté janvier 1930) sur laquelle un vaillant astronavigateur fait le coup de poing avec un extraterrestre insectoïde – et sans doute libidineux puisqu’il menace une frêle jeune femme aux pieds nus, vêtue d’une simple peau de bête. Trop bien.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 14-20 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgSix radis dans mon assiette. Il fait froid et il pleut. Les pommes de terre s’en foutent et démarrent à toute allure. Sinon, les radis ne se renouvellent pas, les haricots verts vont tout doucement. Les tomates fondent peu à peu. Quant au reste – arroche rouge, poireaux, carottes, mesclun… c’est comme si je n’avais rien semé.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 11-13 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgLyon. L’après-midi, je ne parviens pas à y échapper : ma chérie m’entraîne dans une zone commerciale du coin pour acheter des vêtements. C’est vrai que mes caleçons commencent à se découdre (je ne mets que des caleçons), que mon stock de chaussettes noires (je ne mets que des chaussettes noires) approche du point critique à force de mettre à la poubelle celles qui s’ouvrent au talon (la faute à mes sabots !), que mon stock de T-shirts troués et/ou tâchés de peinture est devenu bien plus important que mon stock de T-shirts décrétés "mettables" (un truc de fille, ça, moi je les trouve tous mettables…).

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 8-10 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgVirée touristique à Bourg-sur-Gironde – j’ai l’habitude de faire visiter cette petite ville toute en remparts et passages secrets, que je connais comme ma poche, à tous les amis de passage…

Lire l'article »

Dans les veines de Griaule

itw-calice-une.jpg

itw-calice-une.jpgLa sortie du Calice du Dragon, tout nouveau roman de Lucius Shepard, encore inédit dans les pays anglophones s’est faite dans des conditions particulières — sur des chapeaux de roues, c’est le moins qu’on puisse dire. Quelques semaines après sa parution, il est temps de revenir sur la genèse de ce projet. Lucius Shepard, son traducteur Jean-Daniel Brèque et le dessinateur Nicolas Fructus ont accepté de répondre à nos questions…

Lire l'article »

La Bibliothèque Orbitale : Saison 3 - Episode 9

bibliorb-s3-epi09-une2.jpg
bibliorb-s3-epi09-une2.jpgS'occuper d'une station spatiale orbitale n’est pas de tout repos. Mais Philippe Boulier a cependant trouvé le temps de s’offrir quelques lectures. Tout d’abord, Le Dernier Château et Les Cinq Rubans d’or de Jack Vance, le grand maître de la SF décédé le 26 mai, ainsi que l’anthologie-hommage Les Chansons de la Terre mourante. Et ensuite : Michel Jeury, toujours de notre monde, avec Les Îles de la Lune et le diptyque Les Écumeurs du silence/Le Sombre Éclat.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 7 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgEn réalité, la croissance est le problème et non la solution ! Dans un monde fermé, où tout est en voie d’épuisement, ce concept imbécile de croissance ne sert qu’à foncer un peu plus vite dans le mur – et les variantes du genre ‘croissance soutenable’ ou ‘croissance raisonnée’ sont encore plus imbéciles.

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 5-6 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgIl y a deux ans, j’ai fait refaire la toiture au-dessus de la partie construite par mon grand-père, au début des années septante, côté ouest, et qui accueille désormais ma cuisine, la salle de bains et les toilettes. A l’automne dernier, Antonio est venu pour la partie de la toiture orientée à l’est, au-dessus du bâtiment d’origine, où ont été aménagées trois pièces en enfilade. Cette fois, je fais refaire le reste de toiture orienté à l’ouest, qui couvre une petite partie du bâtiment d’origine – le versant ouest de la toiture, plus étroit – ainsi que deux petites écuries très basses de plafond et actuellement quasiment inutilisées...

Lire l'article »

Journal d'un homme des bois, 2-3 mai 2013

valery-jhb-une.jpg
valery-jhb-une.jpgIl y a deux manières de cultiver les pommes de terre. La méthode traditionnelle consiste à mettre en terre un tubercule à une dizaine de centimètres de profondeur, puis à butter (c’est-à-dire ramener la terre pour le recouvrir) au fur et à mesure qu’il émerge, disons sur au moins une vingtaine de centimètres, et enfin régulièrement biner pour enlever les mauvaises herbes et casser la croûte superficielle de terre afin de la maintenir aérée et perméable. La récolte se fait à la fourche-bêche.

Lire l'article »

Terrien, prends garde !

anderson-tpg-une2.jpg
anderson-tpg-une2.jpgEn attendant la sortie en librairie le 13 juin du recueil Barrière mentale et autres intelligences de Poul Anderson, faites la connaissance de Joel Weatherfield, protagoniste de la nouvelle « Terrien, prends garde ! », un surdoué vivant reclus au fin fond des forêts de l’Alaska… Pour être loin de ses semblables ? Non, car les humains ne sont pas exactement ses semblables…

Lire l'article »