août 2011

Episode 17

bibiorb-epi17-une.jpg
bibiorb-epi17-une.jpgSur Terre comme dans la banlieue proche de l'espace, la rentrée arrive à grands pas et provoque parfois des bouffées de nostalgie. Pour conclure en beauté l'épique feuilleton estival Il était une fois… l'Apocalypse, notre ami et chroniqueur Philippe Boulier nous entretient dans ce cinquième et ultime épisode d'un genre cinématographique tout particulier dont il fut friand en sa jeunesse : le post-nuke à la française !

Lire l'article »

Episode 16

bibliorb-epi16-une

bibliorb-epi16-uneDans l'espace, personne ne vous entend brailler en chœur sur du heavy-metal des 80s. C'est donc ce que fait en toute tranquillité Philippe Boulier à bord de sa station spatiale abandonnée afin de se défouler un peu. En effet, après avoir découvert que les bons réalisateurs pouvaient commettre de mauvais films, notre chroniqueur s'est penché sur des réalisateurs notoirement mauvais et leur filmographie relevant du sous-sous-genre "post-apocalyptique italien". Sa détresse fait l'objet de ce quatrième épisode d'Il était une fois… l'Apocalypse !

Lire l'article »

Bucconeer, une Worldcon chez les pirates

dumay-worldcon-une
dumay-worldcon-uneC'est en ce 17 août 2011 que débute à Reno, Nevada, la 69e Convention Mondiale de science-fiction, au cours de laquelle seront décernés les fameux prix Hugo. Un événement que l'on regrette de ne pas voir plus souvent sur le sol européen. En 1998, Gilles Dumay avait effectué le déplacement jusqu'à Baltimore, théâtre de la 56e Worldcon. Dans un compte-rendu paru originellement dans le Bifrost n°10, il nous avait fait part d'une expérience unique en son genre, que le blog vous propose de redécouvrir.

Lire l'article »

Episode 15

bibliorb-epi15-une.jpg

bibliorb-epi15-une.jpg

Du haut de sa station orbitale, Philippe Boulier poursuit ses révolutions autour de la Terre et dans son placard à bouteilles. Au menu de cette troisième partie d'Il était une fois l'Apocalypse, notre ami et chroniqueur s'est concocté des cocktails entre autres à base de bandes magnétiques et de débouche-évier, au minimum aussi infâmes que ses dernières visions en matière de films post-apocalyptiques italiens, pour avoir découvert que même les bons réalisateurs pouvaient se planter grave.

Lire l'article »

Episode 14

bibliorb-epi14-une.jpg

bibliorb-epi14-une.jpgÀ force de patience et de visionnage de vieilles VHS, dénichées dans un recoin sombre de sa station spatiale, Philippe Boulier a appris à dégainer sa télécommande plus vite que son ombre. Jamais sa main ne tremble, malgré tout le chianti qu’il ingurgite en quantité astronomique et la qualité des films. Cette semaine, pour la deuxième partie de Il était une fois… l’Apocalypse !, notre ami et chroniqueur s’est intéressé à l’inégale filmographie de Sergio Martino, à qui l’on doit 2019, Après la chute de New-York, l’un des plus fameux post-nukes spaghetti.

Lire l'article »

Le Porteur d'eau

ligny-porteur-d-eau-une
ligny-porteur-d-eau-uneSi le printemps 2011 a été particulièrement chaud et sec, nul ne doute que l'été 2080 sera pire encore. Dans Le Porteur d'eau, nouvelle parue initialement dans le Bifrost n°56 et située dans la droite lignée d'Aqua TM, Jean-Marc Ligny nous dépeint un futur où l'accès à l'eau devient un enjeu vital, objet de tous les conflits. À cette nuance que cela se passe, non en Afrique subsaharienne, mais dans une France ravagée par la sécheresse, au cœur d'une Europe déliquescente. Une nouvelle d’une implacable lucidité, à lire en ligne ou à télécharger gratuitement en Epub ou en Pdf.

Lire l'article »