novembre 2010

Portrait d'un homme-orchestre, un entretien avec Michel Demuth

itw_demuth.jpg

Editeur, rédacteur-en-chef (de la revue Galaxie), traducteur (de Dune et de 2001, entre autres), mais aussi auteur, Le Bélial' rend hommage en novembre à celui qui fut sans aucun doute l'un des grands monsieurs de la SF française avec A l'est du Cygne, recueil de ses meilleures nouvelles. L'occasion pour nous de proposer cette interview réalisée en 2001, déjà parue dans le Bifrost n° 25 et également au sommaire du recueil. Des premières nouvelles tapées à la Remington noiseless dans les années 50 aux chapelles d'aujourd'hui, regards sur cinquante ans d'imaginaire et littérature, où l'on croise Alain Dorémieux et Jacques Sadoul, mais aussi Moorcock et Asimov...

Lire l'article »

L'Imposteur et les Ignares

houellebecq_la-carte-et-le-territoire_une.png

Pour une fois, le blog Bifrost ne vous propose pas une vieille Chandelle tirée des archives de Bifrost mais, en avant-première, celle du Bifrost n°61, à paraître en janvier 2011. La raison ? Le Goncourt remporté par Michel Houellebecq pour La Carte et le territoire, qui est bien opportunément le sujet de cette Chandelle. Maître Doc Stolze y décortique le petit dernier de l'auteur des Particules élémentaires et plus encore que l'ouvrage lui-même, ses influences assumées comme implicites et « l'assaut de louanges » dont il est la cible. Avec une certitude : celle que « l'effervescence médiatique » autour de l'ouvrage ne repose que sur une imposture d'un côté, et une ignorance de l'autre...

Lire l'article »

Les Années métalliques

demuth_les-annees-metalliques_une.jpg

En attendant le recueil A l'est du Cygne qui paraîtra simultanément le 18 novembre prochain en papier et en numérique, Le Bélial' vous propose une petite mise en bouche avec cette nouvelle de l'auteur des Galaxiales. Accompagnez le Tactictien-Astucieux Heltreb pour un séjour sur la vielle Terre Maternelle qu'aucun humain n'a plus foulée depuis trois siècles. Abandonnée par les hommes, la planète n'est plus occupée que par les machines intelligentes qu'ils ont construit pour le servir et qui continuent leur absurde besogne, année après année, rendant la planète inhabitable. Car telle est la mission d'Heltreb : anéantir les machines pour rendre à l'humanité son berceau, et mettre fin aux années métalliques...

Lire l'article »